Les Mille Miglia : un peu d'Italie au BSC!

Et voilà, la fête du travail est passée et la première édition delle 1000 MIGLIA BSC aussi.

 Pour la première fois, le classement est basé sur les meilleures performances des pilotes sur différents tracés : piste Ninco, piste Scalex Sport et du vieux Scalex.

Sur la piste Ninco te sur la piste Scalex Sport, nous prenions en compte les deux meilleurs temps sur chaque piste. Par contre, sur la terrible piste « stradale » (une ancienne piste Scalextric dont certaines plaques étaient vieilles de plus de trente ans !), on comptabilisait le temps totale pour parcourir trois fois le tracé « double » (un seul croisement était introduit sur la piste). Pour les épreuves sur Scalex sport et Ninco un bonus était prévu pour les trois premiers (8, 6  et 3 secondes).

Côté voitures, si sur les pistes Ninco et Scalex le règlement permettait une grande liberté (châssis 3D etc.) sur l’ancien Scalextric il était nécessaire de rouler avec des voitures  ayant le guide approprié et des moteurs pas trop sauvages, donc tout le monde roulait avec  soit des Ninco classique ou des Pink Car (seul Nando a pris le défi de rouler avec une magnifique Jaguar E Type de Monogram avec châssis 3D et jantes étroites).

Avant de débuter la course, il fallait performer lors d'une manche qualificative. Tous les pilotes devaient boucler 5 tours sur la piste jaune avec une magnifique Ferrari Daytona de Fly équipée d'un châssis 3D. Le résultat déterminait la composition des manches ainsi que l'ordre pour choisir la voiture avec laquelle nous prendrions le départ. Dario avait mis à disposition une bonne dizaine de voitures, ce qui permettait à ceux qui n'avaient pas de voitures homologuée pour la course de tout de même pouvoir y participer.

Seuls Pino, Diederik et  Jérémy utilisaient des voitures personnelles.

Les qualifs ont été remportées de main de maître par Fred VdP, a noté l'ambiance chaleureuse et bon enfant de cette première épreuve. Les pilotes qui ne roulaient pas, ramassaient et encourageaient le pauvre pignouf qui se produisait sur la piste.

 

La première des trois courses de la journée se déroulait sur le circuit principal, la piste Scalex Sport. Seules 4 pistes étaient utilisées (la verte, la bleu, la jaune et la noire).

Il faut bien avouer que l'ordre de passage des pistes n'était pas habituelle et pourtant tout le monde s'en sortit assez bien.

Tout le monde? Vraiment? En fait non! Deux de nos anciens présidents se sont encore fait remarqué en se trompant de piste. Résultat des courses, Luc roulait sous le nom de Patrick et inversement. Heureusement tout a fini par rentrer dans l'ordre.

C'est Pino qui remporta une écrasante victoire avec  sa  Ferrari GTO spider Fly 3D style avion  de chasse. Soyons honnête, nous nous attendions tous qu'il clasue une fois de plus son moteur, mais pour une fois ce ne fut pas le cas et il nous a tous enrhumé.

Suivent ensuite le duo Grand Père et petit fils (Diederik et Jeremy) sur des Alfa TZ2 Fly 3D bien préparées par Diederik (si si!). Les autres ont dû se contenter des voitures préparées par Dario (celles-ci sont généralement prévues pour participer à des courses avec temps pivot, ce qui n'enlève rien aux belles performances des trois premiers).

 

Après cet apéritif, nous sommes passé à table pour déguster le merveilleux met préparé par les fameux frères Alaimo : tous simplement UN REGAL !!!

 Des linguine aglio olio e peperoncino simplement royales et, pour “dessert” un gouter de linguine carbonara à ressusciter un mort !!!!! . Le BSC va bientôt recevoir une étoile Michelin !

 

Vint ensuite la deuxième course, courue sur le circuit ancien Scalextric.

Un petit préambule s’impose : le dimanche matin on a monté ce circuit avec la précieuse collaboration de Fred et du PRESIDENT lui-même (qui ne pouvait malheureusement pas participer à la course, pour cause de réunion de famille. La légende raconte qu'il guettait les dépêches pour connaître les résultats de la course).

Bernard nous a aidé à concocté un vrai circuit fou en deux temps et quatre mouvements, profitant par là-même à nous infliger un virage cauchemardesque dont lui seul a le secret.

Une des choses qui nous a le plus étonné, c’était que, sauf quelque plaque vraiment morte, le circuit a eu besoin de très peu de chipotage pour  nous assurer un niveau de courant plus que correct. Ceci grâce aussi à une découverte tout à fait occasionnelle des vertus des éponges pour vaisselle (ceux avec une partie rugueuse d’un côté) qui ont eu raison très vite des résidus de rouille sur les plaques.

Pour en revenir à la course : Fred VdP signa une bien belle victoire sur sa Ferrari testarossa devant mon pote Patrick (lui aussi sur une testarossa qui avait participé aux dernières 24heures de Joli Bois du siècle passé), en troisième position, votre serviteur avec sa fidèle Ferrai GTO de Pink Car.

 

Troisième épreuve sur le circuit Ninco, qui, si ma mémoire est bonne a vu sa première « vraie »  course depuis sa création.

Ici les avions de chasse de Pino et Diederik ont eu la vie plus dure et la victoire a enfin embrassé votre serviteur qui a précédé Diederik (qui a quand même fait de la résistance) et Fred.

 

Le classement final calculé par l'addition des temps donne la palme du vainqueur à Pino, le deuxième est Diederik et le troisième moi-même.

Le classement finale, posté par Bernard, plus haut montre que la formule, quoique perfectible du point de vue de l’encodage des temps et du poids des résultats sur la piste Scalex Sport , pourrait avoir un certain avenir et assures des bagarres très intéressantes, jusqu’à la fin (les quatre premiers se tiennent en quatre secondes !) et on pense déjà à l’année prochaine en espérant avoir plus de participants et, surtout, plus de préparateurs. Personnellement, je me suis fort amusé et j’ai apprécié énormément l’ambiance (et les linguine !!!), beaucoup de rigolades et un super moment passé entre copains.

Je ne peux pas terminer ce notes sans mentionner le grand retour au Scalex de notre pote Olivier Brissaud, qui a sûrement souffert sur la grande piste Scalex Sport sa (mé-)connaissance  du circuit, mais qui a aussi démontré qu' il a encore de beaux restes, après 5 ans d’absence totale des circuits,  notamment sur la piste « stradale » inconnue de tous les pilotes.

Wellcome back OLI !

AGENDA

Notre local est situé :

Rue Pierre Flamand 154 à 1420 Braine-L'Alleud
(2ème étage, au-dessus de "Carabosse")

Il est ouvert le :

Fermé pour le moment

Réouverture prévue en février 2019

TECHNIQUE